Actualité

Débuts très prometteurs pour Milaja Korchaga

Meilleur Babby à Bourges 25/02/17

Meilleur Puppy à Montluçon le 19/03/17

Meilleur Puppy à Limoges le 8/04/2017

Meilleur puppy à Chateauroux le 29/04/17

Meilleur Puppy à Vallères le 21/05/2017

Meilleur Jeune à Chalettes le 23/07/2017

Championnat de France à Nantes le 4/06/2017

Milaja 2ème EXC classe jeune

Naissance de 6 beaux bébés le 15 août 2017

voir rubrique "nos portées"

 Lors de nos rencontres sur les expos et en PVL nous parlions de nos chiens et différents animaux, certains me posérent des questions sur mon bassin et mes poissons.

        Je vais donc faire ce petit reportage sur la construction d'un bassin d'ornement et je vous donnerai les avantages, les inconvénients d'en posséder un. Un diaporama vous indiquera les différentes phases de construction, ainsi que des vues du bassin après 4 ans.

        1. Tout d'abord il faut savoir où vous allez construire votre bassin, de façon qu'il ne soit pas en plein soleil toute la journée. Privilégiez un endroit où malgré le déplacement du soleil, au moins un tiers du bassin soit en permanence à l'ombre. Si cela n'est pas possible, prévoir la construction d'un auvent qui permettra que les poissons soient à l'ombre aux heures les plus chaudes de la journée. Ensuite il faut prévoir un budget, prévoir géotextile, bache EPDM, filtration, pompes, acessoires d'aménagements etc. La somme monte trés vite. Faites en fonction de vos moyens car beaucoup de gens voient trop grand et économisent sur le dispositif de filtration regrettable erreur.

         2. Prévoir sa grandeur en fonction de votre budget; sachez que plus un bassin est grand plus l'écosystème sera performant, une surface minimum de 6m2 est l'idéale, pour une capacité minimum de 3m3. Prévoir une profondeur minimum de 1 mètre à l'endroit le plus profond, ce que j'appelle une fosse de plongée afin que vos poissons puissent hiberner tranquillement l'hiver. Ne faites pas un bassin parfaitement carré ou rectangulaire, faites des courbes afin de favoriser la création de l'écosystème. Dessinez sur le sol la forme de votre bassin, faites selon votre imagination, votre bassin doit être unique. Creusez en profondeur par palier afin de pouvoir poser sur ses paliers des plantes aquatiques. Le palier le plus profond doit se trouver à 1 m de profondeur minimum.

          3. Une fois votre bassin creusé: Mettre sur toute sa surface un fin grillage afin que les taupes ou mulots et autres rongeurs ne vous percent pas la bâche. Ensuite recouvrir de sable fin le grillage d'une couche bien uniforme. Puis mettre un géotextile sur toute la surface.

           4. Maintenant posez la bache EPDM, c'est une bache robuste et généralement garantie 50 ans, il est préférable de la poser à plusieurs. Decendez au fond du bassin et tendez la bien, profitez-en pour poser des rochers sur le fond si vous le voulez, ou faire une petite caverne pour que les poissons hibernent. Commencez à remplir le bassin afin que la bâche se tende; surtout ne faîtes pas les découpes de bords de bassin. Faites le remplissage par paliers et vérifiez que la bâche se pose bien et se tende bien. Enlevez les plis dans la mesure du possible.

             5. Posez vos décorations rochers, galets etc. Attention pas d'objets tranchants ou avec des arêtes vives afin de ne pas percer la bâche. Ne découpez pas encore votre bache en bordure de bassin.

             6. Posez la pompe et le dispositif de filtration. La pompe doit être posée à l'endroit le plus profond. Le choix de la pompe et du dispositif de filtration est essentiel, votre capacité de bassin doit être filtré entièrement en maximum 2 heures. Donc si vous avez 6m3 d'eau vous devez avoir une pompe d'un débit minimum de 3m3/heure sachant que la dénivellation peut vous faire perdre selon la hauteur aux environs de 1 à 2m3. Le dispositif de filtration doit aussi avoir une capacité de filtration identique soit minimum 3m3/heure. Ne pas oublier de joindre à ce dispositif un UV d'une puissance de 5 watts par m3. Il vaut mieux surévaluer le dispositif, que de le sous évaluer, condition sine qua non pour avoir une belle eau claire et limpide et qui ne vire pas au vert caca d'oie. Et cela conditionne aussi le nombre de poissons que vous pourrez mettre ensuite. Mettre ensuite des bactéries pour la construction de l'écosystème. Votre dispositif de filtration doit se trouver à l'opposé de votre pompe, car l'eau qui sortira de votre filtre par une cascade, créera un courant, qui permettra d'oxygéner l'eau.

              7. Ne pas mettre les premiers poissons avant six semaines minimum afin que l'écosystème se mette en place. Pendant ce temps, aménagez les abords de votre bassin ainsi que les paliers. Prenez votre temps et faites selon votre inspiration. Les possibilités ne manquent pas. Si vous mettez des plantes aquatiques ATTENTION il faut en mettre peu. On vous dira "elles produisent de l'oxygène" c'est vrai, mais le jour seulement, la nuit, elles en absorbent beaucoup, si vous avez trop de plantes, vous risquez de voir mourir vos poissons par manque d'oxygène.

              8. Au bout de six semaines vous pouvez mettre les poissons, achetez les chez des professionnels du bassin, poissons rouges, riukins, shubukins, carpes koï, ides mélanotes etc.. Il en existe des dizaines. Mettez plusieurs espèces, de différentes couleurs, c'est superbe. Mais ne faîtes pas de surpopulation, le nombre de poissons dépend du système de filtration.

              Bien c'est fait! le bassin est fait, les poissons sont là. Je n'ai plus rien à faire? Non! bien au contraire.

             9. Pour que l'ecosystème complet soit en place et que votre bassin soit magnifique il faut au moins quatre  ans, mais vous devez vous en occuper.

                 Quelques conseils: Il vous faut: un thermomètre, un pluviomètre, des languettes d'analyse d'eau, un systéme de contrôle de l'oxygène. Pourquoi tout cela?

                  Prenez l'habitude de faire l'analyse de l'eau une fois par semaine et de préférence le matin.

                  - La température de l'eau est trés importante il ne faut pas qu'elle dépasse 28° l'été et ne descende pas en dessous de 5°l'hiver. Si l'eau est trop chaude il y a un manque d'oxygène pour les poissons et trop basse cela est néfaste pour leur métabolisme.

                  - Le taux de pluviométrie est trés important lors de précipitations importantes le taux de ph baisse rapidement et les poissons n'apprécient guère. Cela modifie aussi les autres facteurs.

                   - L'analyse d'eau est trés importante, vous allez l'analyser avec la languette:

                   - Le pH qui doit être au minimum de 6.5 et maximum 9.5.

                  - Le GH ou dureté totale c'est la somme des ions alcalino terreux en fait calcium et magnésium. Le calcium est un élément important pour la formation du squelette des poissons. Le magnésium élément essentiel de la vie des plantes. Le GH doit être au minimum de 10° et 25° maximum.

                  - Le KH ou dureté carbonatée c'est la mesure de la concentration en bicarbonates et carbonates. Elles accomplissent une tâche extrêmement importante dans l'équilibre du bassin. Le KH est le stabilisateur de pH. Un KH bas donne une forte teneur en gaz carbonique due essentiellement à un excés de plantes oxygénantes en fin de nuit. Le KH mini doit être de 6° mini et 15° maxi.

                   - Les nitrites NO2 il ne devrait pas y avoir de nitrites dans un bassin, une concentration supérieure à 0,5 mg/l est dangereuse pour les poissons, d'où la mort de certains et l'affaiblissement des autres et donc maladies.

                    - Les Nitrates NO3 leur présence indique que l'eau est polluée par des matières organiques. Les nitrates représentent des déchets peu toxiques. Les plantes permettent de réguler se taux. Il faut que le taux soit inférieur à 50 mg/l, l'idéal étant inférieur à 15 mg/l. Un léger manque d'oxygène transforme ces nitrates en nitrites extrêmement toxiques pour les poissons.

                     - L'oxygène O2 dissous doit être supérieur à 5 mg/l afin d'assurer une parfaite oxygénation du bassin. Une cascade et un bulleur permettent une bonne oxygénation surtout lors de fortes chaleurs.

       Si vous respectez tout ces critéres je peux vous assurer que votre bassin trouvera un bon équilibre et que vos poissons seront en bonne santé et vous éviterez les maladies.

       La nourriture est aussi trés importante, prenez de la nourriture de qualité qui se digère facilement pour que les poissons fassent peu de déjections, afin d'éviter les boues et les nitrates. Cette nourriture doit s'acheter chez des professionels.

 Maintenant c'est le bonheur! Vous vous levez de bonne heure, vous allez au bord du bassin et vous voyez les poissons venir vous demander à manger. Puis vous observez les merles, les pigeons, les piafs venir se désaltérer et prendre leur bain matinal. Vers midi ce sont les mésanges,  les rouges gorges, les chardonnerets qui viennent à leur tour. Puis les grenouilles se prélassent au soleil. Dans l'aprés midi une couleuvre à collier vient se dorer sous les rayons du soleil, et les libelulles de toutes couleurs et de toutes sortes viennent voler à toute allure puis s'arrêter brusquement en vol stationnaire. Et le soir c'est magique, au coucher du soleil, les chauves souris viennent faire leur ballet de voltige effleurant à peine l'eau pour capturer les araignées d'eau et moustiques.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Isabelle Riche-Nevers